Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Guilhem ou la voie ferrée sans train

27 Avril 2014 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Aventure

Guilhem ou la voie ferrée sans train

Ce jour-là, on était parti pour faire du vélo. Maman n'avait pas remarqué que l'on avait chargé dans la voiture, outre la bicyclette et le casque, du matériel qui n'avait rien à voir avec la petite reine. Le mini guerrier ne disait rien. Il était simplement prêt. A affronter le vide et à défier la pesanteur.

Direction les gorges du rif. Le départ standard étant momentanément indisponible, nous abordons donc cette via ferrata par un pont dont il nous faut descendre par l'une de ses piles heureusement équipée de clameaux et longée d'un bon fil métallique judicieusement fractionné. Ça y est. Si Guilhem a rapidement compris que le combat avait commencé, il n'a pas encore acquis la confiance nécessaire à l'emploi des longes extensibles. Il doute, hésite mais ne recule pas.

La seconde section est plus paisible. A flanc de paroi mais horizontale, elle permet au conquérant de l'inutile de visualiser les manipulations et de saisir que, même en cas de décrochage intempestif, le héros n'expirera pas.

L'épreuve de la passerelle, c'est un peu le circuit du Graal. Mais ici, il n'y a pas de gardien et aucune question critique. Seulement, un peu, voire beaucoup de tangage et Guilhem a du penser à juste titre que son concepteur devait certainement souffrir de tremblotements morbides pour si mal arrimer les attaches. Quoiqu'il en soit, loin d'avoir peur, Guilhem trouve cela tellement drôle qu'il a tendance à prendre son temps et à faire volontairement la balancelle. Premier palier. Décisif. La confiance au matériel. Acquise.

Puis, l'itinéraire se met à grimper sérieusement jusqu'à atteindre une petite cavité salvatrice où l'on peut s'asseoir en toute quiétude. Et contempler le cours d'eau quelques cinquante mètres en-dessous. C'est tout simplement beau. Tant et si bien que Guilhem aura et des regrets à partir et des difficultés à remonter sur un vélo …

Bien sûr, maman saura pourquoi un peu plus tard.

Guilhem ou la voie ferrée sans train
Guilhem ou la voie ferrée sans trainGuilhem ou la voie ferrée sans train

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article