Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Dent d'Orlu - 1000 mètres sans carie

3 Juin 2014 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Escalade

Dent d'Orlu - 1000 mètres sans carie

Cette fois, ce sera le pilier sud, ses 1000 mètres de dénivelé et ses 26 longueurs, le tout en une journée.

L'Ariège est décidément la terre courage par excellence et il aura déjà fallu en entamer le capital pour seulement parvenir à l'attaque de cette voie.

D'emblée, à froid et dans l'ombre, un petit 6a où il faut un peu se torturer le bulbe dans la fissure. Après, ça déroule plutôt bien jusqu'à un jardin végétatif paumatoire en bout de 11ème longueur où l'on grillera pas mal de temps … et de jus … à retrouver le scintillement salvateur des saintes plaquettes qui savent réchauffer le cœur de tout grimpeur normalement constitué.

Ensuite, l'itinéraire est évident jusqu'à la 25ème longueur où il faut un tantinet crisper la pulpe des doigts si l'on veut vraiment profiter de cette fastueuse taillante que l'on se décidera à passer en libre et en solo afin d'optimiser ces quelques instants de grâce azuréenne.

Puis, parvenus dans la niche, si l'équipement se fait plus aéré qu'une aisselle de squelette, on évolue cependant en toute quiétude jusqu'à la sortie sommitale où la soif commence réellement à tétaniser nos muqueuses gutturales.

Enfin, c'est la descente. Après m'être sommairement enquis de l'itinéraire près d'un habitué du site, mon camarade de cordée me fait … à juste titre … remarquer que notre azimut aura probablement quelques difficultés à coïncider avec le neiman du véhicule qui nous a transportés un peu plus tôt ce matin. Le temps va vite lui donner raison. Pour redonner une petite lueur d'espoir à nos yeux brouillés sur ce parking de la poêle à frire, il faudra toute la complaisance d'un autre groupe de grimpeurs qui nous ramènera gentiment sur une trentaine de kilomètres à bord de leur fourgonnette aménagée via le bassin d'eaux chaudes des Ladres à Ax – les - Thermes … Et une bière fraîche dans cette même municipalité.

Après ce choc thermique manifestement bien supporté, retour sur les Hautes-Pyrénées et, pour ma part, à l'arrivée vers 01 heure de la nuit, engloutissement obligatoire d'un kilogramme de hachis parmentier afin de bien damer l'édredon pour une nuit régénératrice.

Dent d'Orlu - 1000 mètres sans carie
Dent d'Orlu - 1000 mètres sans carie
Dent d'Orlu - 1000 mètres sans carie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article