Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Trois "Léon" sont à la fenêtre ...

12 Juin 2014 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Chasse au trésor

Trois "Léon" sont à la fenêtre ...

Qui ont du sur le moment bien s'amuser en nous voyant divaguer sous leurs yeux. En 900 CBR tout de même. Mais, comme le dit une célèbre publicité, ça, c'était avant ...

Avant donc, plus précisément à cette immémoriale époque dominée et par la naïveté et par la juvénilité, et où le pape Léon IX, tout droit issu de la branche orthodoxe des chouetteurs Daboïstes, nous avait amenés, conformément au nombre suggéré des fameuses « Sentinelles », vers les trois Saints-Léon de Dordogne et, plus particulièrement, pour une raison aujourd'hui disparue de la fumée de mon esprit, vers celui de la Vézère, tout proche du site paléolithique des Eyzies, paradis perdu pour l'homme de Cro-Magon mais pas pour le chouetteur avide de bronze et en quête effrénée d'un repère ultime afin de vite et bien dégainer sa pelle.

Je sais qu'à cette période, une thèse similaire était défendue ( l'est-elle toujours ? ) sur minitel ( cet appareil va de paire avec l'ambiance d'un site préhistorique ) par un autre chercheur qui avait pour « Sentinelles » des poteaux dans les environs de Sergeac …

On s'est bien promené ( un peu partout sur le GR 36 ), on a bien ripaillé ( avec des glaces aux fraises véritables ), on s'est bien abrité entre deux intempéries ( aisé, dans un endroit troglodytique ), on a bien visité ( notamment le château-falaise de Reignac et celui insolite de Belcayre ), on a bien conversé au marché de Sarlat – la – Canéda, la clope au bec ( en ce temps-là où les cigarettes étaient synonymes de plaisir et de liberté et où les fumeurs se pouvaient de fumer même à la télévision avant d'être déconsidérés tels des lépreux modernes et marginalisés par leurs congénères soucieux de vigueur pulmonaire, de blancheur dentaire et de longévité existentielle ) tant et si bien que l'on n'en a oublié le motif de notre venue, la chasse trésoraire de la chouette d'or.

C'est d'ailleurs l'une des rares fois où une telle amnésie nous a complètement envahis sans désemparer, à croire que:l'étroitesse de nos casques respectifs avait tant comprimé nos crânes qu'aucune réflexion sérieuse ne pouvait en sortir.

Si la chouette y était, en tous les cas, elle y est encore ...

Trois "Léon" sont à la fenêtre ...
Trois "Léon" sont à la fenêtre ...
Trois "Léon" sont à la fenêtre ...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article