Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Montségur et l'ombre du souterrain

22 Décembre 2014 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Catharisme

Montségur et l'ombre du souterrain

Il ne s'agit pas ici d'affabulation ou de digression gratuite mais bel et bien d'une histoire authentique où, durant l'été 1935, sous la direction de l'abbé Durant, une caverne fut partiellement et brièvement explorée sous le pog du château de Montségur, caverne qui n'avait absolument rien à voir avec les autres grottes connues voire répertoriées des environs.

Ladite anfractuosité s'ouvrait donc en un endroit dont l'emplacement, plus ou moins précisé dans les documents du présent article, jouxtait une piste encore praticable dans les années 1940. Depuis l'entrée, à cette époque déjà dissimulée par du buis arbustif, son inventeur a pu distinguer deux larges couloirs s'enfonçant dans des directions apparemment différentes avec, à leurs amorces respectives, une petite salle voûtée et non concrétionnée dont le sol terreux et sablonneux supportait une espèce de pierre tabulaire cerclée d'autres un peu moins importantes.

Malheureusement, le temps ayant passé et accompli son œuvre transformatrice, le découvreur concerné a alors tenté vainement de re-contacter le curé l'ayant accompagné dans ses pérégrinations d'antan mais ce dernier, seul capable de se remémorer l'endroit exact, était malheureusement entretemps décédé.

Voilà pourquoi nous partîmes à une époque vers cette nouvelle queste montségurienne, persuadés que nous étions là en présence d'un souterrain se pouvant d'abriter le « graal » cathare hardiment soustrait à l'envahisseur d'oil.

Une époque où nous raisonnions encore en francs et où nous ne redoutions pas d'accomplir de nombreux périples en 2 chevaux afin de résoudre pour de bon cette énigme historique.

Guillaume de Castres n'avait-il pas sollicité par-ailleurs de Raymond de Perella la permission d'habiter sous le château de Montségur ?

Et, lors du siège de la citadelle, le chevalier R. del Congost n'était-il pas parvenu à séjourner durant 3 mois sous le château ?

Alors, pourquoi pas nous ?

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir parcouru de long en large et de bas en haut ( et les inverses aussi ) le célèbre pog mais il nous a fallu abdiquer et reconnaître que les cathares avaient véritablement bien caché leur trésor.

Cela nous aura toutefois permis de visiter des estaminets de la région où, dans certains, notre présence fut un peu trop remarquée, suscitant la défiance de quelques habitués, défiance qui nous laissait à penser que ceux-ci savaient certaines choses que l'avantage du terrain semble procurer exclusivement aux locaux.

Donc, si cet article peut susciter quelques vocations de prospecteur, sa contribution n'aura pas été inutile et nous espérons que les futurs inventeurs sauront rendre à César ce qui appartient à Jules ...

Montségur et l'ombre du souterrain
Montségur et l'ombre du souterrain
Montségur et l'ombre du souterrain
Montségur et l'ombre du souterrain

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chevrot 12/11/2016 18:52

bjr.je l'ai cherché et pas trouvé mais je devais pas etre loin car ca sentait la grotte (l'humidité) plus des trous soufleurs tres petit laissant s'échapper un air plus chaud frais et humide).....

gg 30/09/2016 03:41

Scribouillard ?

La Rose 30/09/2016 03:19

Je pense savoir ou il se trouve, mais je vais avoir besoin d'aide !