Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Rock'n roll train

18 Décembre 2014 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Aventure

Rock'n roll train

Guilhem avait déjà fait l'expérience d'un train à très grande vitesse entre Tarbes et Lourdes alors qu'il était encore bambin mais les sensations inouïes vantées et tant promises par ses parents étaient quelques peu absentes ce jour-là, sans doute à cause d'une conjonction de facteurs défavorables, le mauvais temps entre autres et surtout le pilotage timoré d'un conducteur novice n'osant pas brutaliser des caténaires pourtant avides d'étincelles et de surtensions.

Il comptait donc beaucoup sur celui d'Artouste pour renouer avec la « bête humaine ».

Un matin d'août, il était finalement parvenu à entraîner dans ses pérégrinations son grand-père, sa mère et son père. Mais la partie n'était pas encore gagnée ceci d'autant plus que la télécabine qui se devait de tous nous emmener sur la gare de départ, quelque peu rossarde, avait quand même nécessité le poussement intempestif de deux employés des remontées mécaniques afin que notre « œuf » retrouve enfin le chemin ascensionnel de l'une des lignes ferroviaires les plus hautes d'Europe.

Après l'embarquement et le tunnel de l'Ours, le panorama fut magnifique, ponctué sporadiquement par des marmottes tapageuses que le perspicace Guilhem savait débusquer malgré le jeu de cache-cache des courbes environnantes les dissimulant aux regards des non-initiés. L’acuité de Guilhem était telle que nous en étions à un moment arrivé à mettre en doute l'existence de certains de ces petits mammifères désignés promptement par le doigt sentencieux de l'enfant au bout duquel, pauvres impies que nous étions, nous nous échinions à ne rien distinguer.

Mille quatre cents marmottes plus tard et quelques kilomètres avec, ce fut l'arrivée au lac d'Artouste sur la berge duquel nous avions déjeuné en plein air et par beau temps avant une belle redescente vertigineuse sur le lac de Frabrèges.

Guilhem paraissait quand même avoir savouré la promenade même si son appétit de vitesse n'avait pas encore été assouvi cette fois-ci.

Rock'n roll train
Rock'n roll train
Rock'n roll train
Rock'n roll train
Rock'n roll train

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article