Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Lauriole ou l'ascenseur tellurique

17 Mai 2015 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Histoire mystérieuse

Lauriole ou l'ascenseur tellurique

Égaré à l'occasion d'une énième errance cathare, j'étais à cette époque passé par la commune de Cesseras en limite d'Aude afin de regagner le village de Minerve qui eut à connaître aux temps jadis la folie meurtrière d'un bourreau avide et tristement célèbre en Occitanie, Simon de Montfort, dont la cruauté insatiable lui fit commettre en ce lieu un bûcher de 140 parfaits.

Mon attention fut alors entretemps attirée par un panneau « curiosité de Lauriole » indiquant une route perdue au milieu de la garrigue, proche d'un dolmen éponyme et sise entre la RD 182 et la RD 56. Ce court tronçon de route bitumée posséderait la propriété extraordinaire d'une inversion gravitationnelle tant et si bien que tout objet déposé sur cette section, boule de pétanque, bouteille, ballon, voiture à l'arrêt et que sais-je encore, au lieu de descendre naturellement, remonterait la côte en défiant outrageusement les lois de la physique. Découverte par un habitant de « Fauzan », cette curiosité a effectivement alimenté voire déchaîné quelques passions médiatiques.

Il est vrai que le phénomène est troublant et que tout porte à y croire surtout lorsque l'on se trouve sur place. Rarement seul, d'ailleurs.

Mais, en définitive, point de magie, de prodige ou de surnaturel, tout bêtement une belle et simple illusion d'optique où tout l'environnement contribue à laisser supposer que la pente est en bas et la côte en haut alors qu'il ne s'agit évidemment que du contraire. De surcroît, pour l'esprit humain, il est aussi difficile d'envisager qu'une route qui monte en son début et à sa fin ne peut pas logiquement descendre en son milieu. Ce qui est pourtant le cas sur une légère dénivellation de quelques décimètres imperceptible pour l’œil nu.

Et si tout le réseau routier français pouvait être aussi ingénieusement conçu que cette partie de voie, il pourrait alors devenir le cauchemar des multinationales pétrolières et des compagnies d'essence. A proposer éventuellement à la prochaine assemblée des Verts … Et tant pis pour le Tour de France et la petite reine.

Lauriole ou l'ascenseur tellurique
Lauriole ou l'ascenseur tellurique
Lauriole ou l'ascenseur tellurique
Lauriole ou l'ascenseur tellurique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article