Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

La parabole de la montagne

14 Septembre 2015 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Escalade

La parabole de la montagne

Ainsi parlait le prophète, juché sur le catafalque de la salle des fêtes de Sainte Marie de Campan, face à une foule de mounaques, ravie et enthousiaste :

« Depuis des temps ancestraux, au milieu de l'immense vallée campanaise se dressait une falaise si haute et si abrupte que personne parmi les plus valeureux et les plus fervents n'avaient pu approcher son sommet. Quelques-uns, à voix basse, le dos prosterné, osaient parfois la nommer du bout des lèvres: Trassouet.

Même les gypaètes, barbus ou pas, y avaient laissé quelques poils et des plumes à vouloir voler vers sa cime. D'aucuns prétendent même que le roi des gypaètes, après un cuisant échec, se serait alors suicidé en retournant son bec acéré contre lui.

Les parois de cette falaise comportaient pourtant beaucoup de voies, chacune ayant un nom et un chiffre différents afin de rassurer un peu celui qui voudrait s'essayer à aller tout en haut. Mais jamais cela ne s'était produit une seule fois ».

Un jour arriva alors une Princesse au volant de son carrosse gris métallisé ( Ford Fusion, la voiture des héros ), fermement décidée à en découdre d'avec ce rocher inviolé.

Évidemment, le prophète tenta bien de l'en empêcher, lui qui avait assisté à tant et tant de drames et d'échecs. En vain …

Un cri d'effroi parcourut l'assistance lorsque les mounaques virent alors Princesse enfiler son cuissard et clipper ses dégaines.

Mais, comme elle ne savait pas que c'était impossible, alors elle le fit et le fit si prestement que la montagne connut ainsi en quelques secondes une défaite si cuisante que Dame Nature dut s'incliner très bas pour saluer cette Princesse qui, déjà, était retournée vers son carrosse gris métallisé ( pour la publicité, confer ci-dessus ).

A la suite de cet exploit, le prophète aurait perdu sa voix en même temps que sa raison et il paraîtrait même que les mounaques effarées se seraient dispersées un peu partout et n'importe où dans la vallée de Campan qu'elles hanteraient sans ne plus dire mot.

Par des moyens détournés que je ne puis détailler ici, je suis parvenu à me procurer quelques photographies de ce fait de bravoure afin, surtout, de faire taire les plus sceptiques.

Les clichés parlant d'eux-mêmes, j'ai cru bon de ne point les légender puisque la Légende y figure déjà.

La parabole de la montagne
La parabole de la montagne
La parabole de la montagne
La parabole de la montagne
La parabole de la montagne
La parabole de la montagne

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article