Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Les diables de Russell

28 Septembre 2015 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Cinéma

Les diables de Russell

Encore un film qui n'est pas prêt d'être diffusé à la télévision française malgré que son sujet soit fortement inspiré de la France, plus précisément d'une petite ville de la Vienne où, au 17ème siècle, l'affaire des « possédés de Loudun » défraya la rubrique « hérésie » avec un prêtre catholique accusé d'avoir pactisé avec Astaroth tant et si mal que son spectre en serait venu à apparaître à maintes reprises dans un couvent d'Ursulines au sein duquel il dévoya quelques pensionnaires dont les témoignages, sur fond de revanche et de politique, le conduisirent finalement sur le bûcher.

Cette histoire véritable a été ainsi transposée par le cinéaste Ken Russell qui l'abordera sous une esthétique audacieuse et une perspective outrageusement ambivalente qui n'a de cesse tout le long du film de mêler insidieusement la dévotion à la luxure.

Cette ambiance pernicieuse et délétère permet ainsi à Russell d'y loger une des scènes les plus sulfureuses de l'histoire du cinéma, celle où les traits de l'abbé Grandier se substituent habilement à ceux d'un Christ en croix devant les yeux médusés d'une mère supérieure dont les tressaillements corporels semblent osciller entre l'effarement spirituel et la volupté jouissive.

Attention : message à caractère sanitaire !!! Sur fond de sorcellerie, d'exorcisme, de frénésie et de démence, ce film baroque et élégiaque peut quelque peu déconcerter le téléspectateur féru de télé-réalité ou d'épisodes du style « les ch'tis versus les martiens de la planète chocolat ».

Donc, ne pas abuser et respecter les posologies de la jaquette. Si ces dernières n'y sont pas indiquées, consulter au plus vite la Warner qui ne se gênera pas pour amputer votre version de quelques scènes supplémentaires …

Les diables de Russell
Les diables de Russell
Les diables de Russell
Les diables de Russell

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article