Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Rennes-le-Château … 25 ans plus tard

28 Août 2016 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Histoire mystérieuse

Rennes-le-Château … 25 ans plus tard

Ce n'est pas faute d'y être passés à proximité à maintes et maintes reprises à l'occasion de nos transits « alpyrénéens » mais jamais nous ne nous y étions plus arrêtés, notre rejeton ardent n'étant certainement pas encore en ces périodes assez vigoureux pour être confronté aux charges spiritiques qui abreuvent cet omphalos gnostique.

Depuis les diarrhées spéculatives d'une foultitude d'écrivains et de cinéastes en mal de reconnaissance et surtout d'oseille, la flânerie erratique dans ce petit village perché du Razès s'est transformée en une excursion polluée et par une signalétique exubérante et par les récitatifs loufoques de guides stipendiés par les syndicats de la mauvaise initiative locale.

Sans oublier quelques intermittents du spectacle affublés de soutanes et de sottises parcourant les ruelles du hameau, une marmite d'or à la main, en direction d'une Marie Denardaud béatement extasiée par cette trouvaille miraculeuse.

Sinon, le cryptogramme géographique laissé par Bérenger Saunière et ses pairs semble intact et paraît avoir résisté aux exactions des sombres fanatiques …

Le Diable du bénitier, jadis vandalisé par un illuminé, a été reconstitué à l'identique ; à l'inverse de la réplique du pilier wisigothique extérieur, celui du musée reste quant à lui heureusement placé dans le sens originel, mettant ainsi en exergue et la date 1681 et une petite cavité réceptacle ; un cartouche «BS» a été réparé et scrupuleusement repeint ; le dallage échiquier de la nef est indemne tout comme le sont les stations initiatiques de son chemin de croix ; le bas-relief de l'autel comporte encore son inscription en lettres capitales latines fautivement diacritiquées ; il serait d'ailleurs vain d'énumérer toutes les arguties que se peut de receler cet endroit fabuleux ...

Quant à l'accès au cimetière, on pourra comprendre qu'il soit dorénavant réservé aux familles, la tombe de l'abbé ayant été de surcroît transférée dans un mausolée mitoyen. Même une anfractuosité en secteur Ouest du domaine de l'abbé a été précautionneusement rebouchée …

Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard
Rennes-le-Château … 25 ans plus tard

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article