Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

La croisière des Schtroumpfs

25 Septembre 2016 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Escalade

La croisière des Schtroumpfs

Une immersion volontaire en terre béarnaise vers le joli massif du Pène d'Udapet, totem de roche entièrement consacré aux Dieux de l'escalade et où la dévotion se mesure à l'aune des plaquettes qui y ont été pieusement disposées.

Ça commence très tôt par un petit sentier qui monte en sous-bois puis dans un pierrier qui nous permet ainsi de relativiser le temps d'approche annoncé en nous faisant douter qu'une minute ne contienne que soixante secondes.

Bref, ce n'est pas parce que l'on voit la lune à sa fenêtre qu'elle est forcément notre voisine.

Ça continue par un roulement de tambour, le tambour symbolisant le bloc de rocher décroché par une cordée précédente. On réalise là que l'instinct de conservation reste quand même très tributaire de l'environnement immédiat.

Puis, c'est le bonheur sous les doigts et les pieds sur un calcaire savamment sculpté par Dame nature et gentiment braisé par un soleil d'automne. A l'exception des deux premières qui sont un préambule à l'extase, toutes les longueurs sont superbes, les deux dernières constituant une rampe d'accès à un panorama grandiose que le temps favorable nous aura permis de savourer.

Le tout avec le Dom, grimpeur émérite, spéléologue de coeur, parapentiste-cascadeur, randonneur version sherpa, questeur de grottes, photographe virtuose et j'en oublie certainement …

La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs
La croisière des Schtroumpfs

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article