Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Espace de désinvolture où le rêve se doit de guider vos pas dans les sentes de la pensée vagabonde

Le chant des pylônes

22 Mai 2017 , Rédigé par Scribouillard Publié dans #Escalade

Le chant des pylônes

Ô Grimpeur, toi qui es si désireux de poser tes doigts avides sur cette falaise de schiste gris et noir, il te sera nécessaire auparavant de déjouer quelques pièges et de savoir lire entre les lignes électriques et celles d'une végétation dense et étagée au terme desquelles ton système sudoripare te fera alors réaliser qu'au pied de la voie, nul échauffement n'est ici vraiment indispensable.

 

Ainsi, en bordure de la D921, il te faudra d'abord reconnaître ce petit rocher caractéristique en ce que son fondement a été chastement bordé d'un conglomérat de pierres du terroir.

Puis, quelques mètres à sa gauche, l'amorce à peine visible d'un sentier, probablement tracé à la hâte par un saurien blessé fuyant l'effervescence sanguinaire d'un trappeur local, t'emmènera, via une corde à nœuds, à un cairn d'apparence anodine. Prends garde car c'est là l'omphalos existentiel de ta journée à partir duquel, soit tu te fourvoieras éternellement dans les limbes luxuriants d'une buxaie dense et impitoyable, soit tu trouveras les marques salvatrices rouge pâle qui te mèneront à l'attaque de la forteresse hercynienne.

 

Enfin, si tu souhaites vraiment offrir ta tessiture à la chorale caténaire du trio hertzien et atteindre le balcon où les dames de fer rivalisent de gazouillis filandreux dans une atmosphère survoltée, alors il te faudra jouer sur le registre galvanisé d'une roche météorique grêlée de plis stellaires et de diaclases cosmiques.

 

Car même si le choix de l'itinéraire de la voie se peut de paraître discutable aux yeux de certains, il s'avère toutefois être opportun en ce qu'il évite judicieusement quelques fractures de rocher dont la précarité mériterait une purge en bonne et due forme … Avec sans doute une fermeture d'axe à la clef.

 

Donc, bonne grimpe aux ardoisiers à venir … Et que les antennes vous poussent !!!

 

Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes
Le chant des pylônes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article